Questions fréquemment posées

Vous trouverez ci-dessous les questions les plus fréquemment posées.
Il s'agit de questions d'ordre pratique, nous vous invitons à consulter également les pages « Examens pratiqués » pour plus de précisions.

Si vous ne trouvez toujours pas la réponse à votre question, n'hésitez pas à nous appeler.

Questions d'ordre général

Comment prendre rendez-vous ?

Les prises de rendez-vous peuvent se faire par téléphone ou directement à l’accueil, y compris pour les scanners et IRM.

Si vous le souhaitez, vous pouvez demander à passer avec l’un ou l’autre des médecins à votre convenance.

Que dois-je apporter le jour du rendez-vous ?

Le jour de votre rendez-vous il faut apporter :

  • L’ordonnance ou la lettre de votre médecin.
  • Vos examens de radiologie antérieurs concernant la pathologie explorée.
  • Le produit de contraste qui vous a été prescrit lors de votre prise de rendez-vous. Vous devez vous le procurer en pharmacie et les apporter le jour de l’examen.
  • Votre carte vitale.
  • Votre carte d’assuré social et de mutuelle en cours de validité.

Faut-il une ordonnance pour faire mes radios ?

En règle générale, oui.
Passez par votre médecin traitant, il saura ce qu'il faut vous prescrire.

En cas de petite urgence traumatique (chute, coup reçu) et uniquement en l’impossibilité de contacter votre médecin, vous pouvez vous adresser au cabinet pour avoir l’avis d’un médecin radiologue et si nécessaire faire les clichés sans ordonnance.

L’ordonnance est-elle nécessaire pour le remboursement ou le tiers-payant ?

Non, l’ordonnance est utile pour savoir ce que souhaite votre médecin traitant, elle est surtout un moyen de correspondance entre médecin traitant et radiologue. Il faut donc bien penser à l’apporter le jour de l’examen.

Le radiologue peut parfois compléter la demande du médecin traitant en pratiquant d'autres examens (échographie, voire scanner ou IRM). Dans ce cas il informera votre médecin et vous n’aurez pas besoin d’ordonnance supplémentaire pour le remboursement ou le tiers- payant.

Comment bénéficier du tiers-payant ?

Le cabinet, conventionné secteur 1 (pas de dépassement d’honoraires), pratique très largement le tiers-payant.

  • Tout d’abord il faut avoir déclaré son médecin traitant à la Sécurité Sociale. Faîtes-le rapidement si nécessaire, sinon vos soins médicaux seront mal pris en charge.
  • Dans le cas général, il vous faut apporter votre carte VITALE (ou bien l’attestation papier à jour) ainsi que la carte de tiers-payant de votre complémentaire santé à jour.
  • S’il s’agit de votre première visite au cabinet, il vous faudra de plus une attestation de médecin traitant déclaré à la Sécurité Sociale. Ce renseignement figure en particulier sur chacun de vos décomptes de remboursement que la Sécurité Sociale vous envoie, un de ces décomptes pourra donc suffire.
    Attention! À partir de l’âge de 16 ans, les patients doivent avoir leur propre carte vitale à présenter lors de leur venue au cabinet, et avoir déclaré leur propre médecin traitant auprès de la Sécurité Sociale.
  • S’il s’agit d’un accident de travail, apportez la feuille de prise en charge d’accident que doit vous remettre votre employeur ainsi que votre carte vitale.
  • Si vous bénéficiez d’une prise en charge 100% pour une affection longue durée, le médecin marquera les examens à faire sur une ordonnance spéciale que vous devrez apporter.

CMU, Aide Médicale d'État : Apportez votre attestation CMU ou AME à jour ainsi que votre carte VITALE.

Un cas particulier: l’ostéodensitométrie (dépistage de l’ostéoporose) : cet examen ne peut être remboursé par la sécurité sociale que dans certaines conditions. Voir également avec votre mutuelle santé. N’hésitez pas à vous renseigner auprès du secrétariat. Le coût de l’examen est d’un peu moins de 40 Euros.

Comment récupérer mes résultats ?

Vos résultats se composent des images radiographiques ou échographiques et d’un compte-rendu écrit que rédige le médecin radiologue.
En règle générale, le médecin radiologue vous voit au cabinet pour un résultat oral.
Vous pourrez ensuite récupérer vos images. Elles vous sont remises sur place (sous réserve que votre dossier administratif soit à jour).

Le compte-rendu écrit pourra être récupéré de plusieurs manières :

  • Sur place le jour de votre examen: principalement pour les urgences ou si vous devez vous rendre chez votre médecin immédiatement.
  • Sur ce site, rendez-vous dans « mes résultats », et éditez vous-même le compte-rendu (en deux exemplaires car votre médecin souhaitera peut-être en conserver un pour son dossier) grâce au code personnel qui vous sera remis par la secrétaire. Cela vous évitera de revenir au cabinet. Notez que votre médecin et vous-même pouvez aussi consulter les images radiographiques sur ce site.
  • Enfin, si vous préférez, vous pouvez bien entendu revenir prendre le compte-rendu 24h à 48h en moyenne après votre examen directement auprès des secrétaires.

Préparations et précautions avant un examen

Quelles précautions pour une radiographie ?

Madame, si vous pensez être enceinte, signalez-le au manipulateur ou au médecin : la réalisation de radiographie n’est pas forcément contre indiquée durant le premier trimestre de la grossesse. L’examen peut être pratiqué sous certaines conditions et précautions mais il est indispensable d’informer l’équipe.

Quelles précautions pour une ponction/infiltration ?

Si vous prenez des anti coagulants, il faudra nous en informer.

Quelles préparations pour une échographie ?

  • Les échographies abdominales nécessitent d’être à jeun six heures avant l’examen, sauf urgence (douleur abdominales violentes)
  • Les échographies pelviennes et de grossesse nécessitent de boire un demi litre de liquide (ou 3 grands verre d’eau) 1 heure trente avant l’examen
  • Les échographies de prostate nécessitent de ne pas aller aux toilettes simplement 1 heure avant l’examen. Ne pas boire.

Si mon examen n'est pas mentionné sur cette page ?

Tout examen qui n'est pas mentionné sur cette page ne nécessite ni préparation, ni précaution particulière.

Votre médecin vous a prescrit un scanner/IRM

Quelles préparations/précautions pour le scanner ?

Préparations

Pour les scanners non injectés : pas de préparation.

Pour les scanners avec injection : Il faut un jeûne de 3 heures avant l’examen.

Un produit vous sera prescrit lors de la prise de votre rendez-vous. Il devra être apporté le jour de votre examen (l'ordonnance peut vous être envoyée si vous habitez loin ou si vous vous déplacez difficilement).

Pour les patients de plus de 50 ans, un dosage sanguin récent de la créatinine est nécessaire. Si vous ne disposez pas de ce dosage récent, il vous sera prescrit lors de la prise de rendez-vous.

Précautions

Pour un examen scanner avec injection et pour nous signaler vos allergies, vous devrez remplir un questionnaire lors de la prise de votre rendez-vous. Vous pouvez également le faire en ligne, voir ci-dessous.

Nous signaler vos allergies et contre-indications

Quelles préparations/précautions pour l'IRM ?

Préparations

Pas de préparation particulière. Pas besoin d’être à jeun.

Dans certains cas il faut injecter un produit de contraste, le gadolinium, en cours d’examen.
Dans ce cas, ce produit vous sera prescrit lors de la prise de votre rendez-vous et sera à apporter le jour de votre examen

Précautions

Il existe certaines contre-indications et vous devrez remplir un questionnaire lors de la prise de votre rendez-vous. Vous pouvez également le faire en ligne, voir ci-dessous.

Contre-indications :

  • Pace maker (stimulateur cardiaque)
  • Neurostimulateur, valve de dérivation ventriculo-péritonéal
  • Corps étrangers métalliques intra orbitaires
  • Clips métalliques intra crâniens et vasculaires
  • Implants cochléaires
  • Certaines valves cardiaques mécaniques, filtre cave

Vous devez nous signaler une grossesse ou un risque de grossesse.
Signalez nous des problèmes de claustrophobie, une prémédication pourra vous être prescrite.

Nous signaler vos contre-indications

Y a-t-il des risques liés à l’injection ?

Certains examens nécessitent une injection intraveineuse d’un produit de contraste à base d’iode.
Cette injection est un acte très courant, habituellement très bien toléré.
Cependant, comme avec les autres médicaments, des réactions peuvent survenir :

  • La piqure peut provoquer la formation d’petit hématome qui se résorbera spontanément en quelques jours.
  • Lors de l’injection, sous l’effet de la pression, il peut rarement se produire une fuite du produit sous la peau au niveau de la veine (extravasation). Cette complication est rare et bénigne.
  • L’injection peut parfois occasionner des réactions de type allergique, qui restent bénignes dans l’immense majorité des cas. Si besoin, le radiologue vous prescrira selon vos antécédents un traitement anti-allergique à prendre avant l’examen.
  • Des accidents rénaux, également liés au produit iodé, sont également possibles, notamment chez certains sujets atteints de pathologies rénales (insuffisance rénale chronique, diabète avec insuffisance rénale …).

Que dois-je faire après un scanner ?

  • Buvez abondamment dans les 24 heures qui suivent l’examen pour éliminer le produit de contraste injecté dans les 24 heures qui suivent l’examen.
  • Contactez sans attendre votre médecin ou le radiologue si vous ressentez une gêne quelconque.